Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

tel un éclair

Publié le par HITOYUME

"Tel un éclair" est l'histoire du Yagyu ryu, une des plus fameuses écoles de sabre du Japon. Je vous souhaite bonne lecture.


Yagyu est un personnage complexe. Enfant, il semble avoir été nerveux, hypersensible. L'éducation qu'il a reçue ne lui permettait pas de laisser une place trop grande à ses sentiments, la voie du guerrier ne souffre aucun détour. Il fut l'un des premiers à chercher dans sa pratique du sabre un moyen de dominer toutes ses angoisses. Souvent, après que l'entraînement proprement dit soit terminé, il restait au dojo des heures entières, répétant un mouvement encore et encore jusqu'à ce qu'il perde conscience de tout: de ce qui l'entourait, du mouvement, et de lui-même. Au delà des muscles douloureux, du souffle qui manque, au delà de la violence, il découvrait une paix, un courant paisible.Il ne savait pas grand chose du Kage ryu, et encore moins de Kamiizumi Nobutsuna.

Quelques rumeurs, quelques anecdotes ... mais à travers sa propre pratique, il commençait à saisir l'essence de ce ryu. Il découvrait que la voie du sabre ne dépend pas de la technique ni de la victoire sur le champ de bataille, elle est du domaine de l'esprit. Généralement, les bugeisha qui arrêtaient leur vagabondage au sanctuaire de Hozoin n'étaient pas admis à voir Innei, le prieur.

Ils se présentaient à la porte principale et frappaient un coup à la cloche de bronze. Un moine les conduisait au petit appartement réservé aux visiteurs. Quand le moment était venu, ils suivaient leur guide jusqu'à une longue cour bordée sur un côté par le mur d'enceinte du monastère. Le visiteur portait parfois un sabre, parfois un naginata, parfois une arme plus insolite. Le moine qui les attendait dans la cour était invariablement armé d'une lance. Les moines d'un temple sont parfois célèbres pour leur piété ou pour leur dévouement; les moines de Hozoin étaient connus dans le pays entier pour l'habileté qu'ils montraient, sans hésitation aucune, dans l'art de la lance.


A SUIVRE

Commenter cet article

trublion 26/04/2017 07:17

la preuve que le corps et l' esprit ne font qu' un dans la pratique