Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

brouiller les cartes

Publié le par HITOYUME

C'EST COMME J'VOUS L'DIS

Nous avons un président qui se revendique "ni de droite, ni de gauche". Son programme veut séduire à la fois les patrons et les employés, faire du social et défendre le pouvoir de la finance, soutenir l'écologie et promouvoir la croissance.
Ce président doit être un surhomme pour pouvoir à ce point tout proposer et son contraire, comme si le monde était élastique. En vérité, tout est fait pour brouiller les cartes, briser toute compréhension, afin d'enfoncer l'électeur dans la confusion. Le résultat de ce brouillage qui opère depuis déjà longtemps, c'est que les citoyens mécontents, au lieu de voter pour des partis qui défendent les opprimés, s'en remettent à l'extrême droite, dans une perte totale de repère et d'intelligence.
La réalité est beaucoup plus simple. La finance hors territoire, donc hors la loi, a remplacé le pouvoir des Etats. Mais il ne s'agit pas d'une défaite des Etats. Cette soumission est le fait même des Etats. Autrement dit, c'est la corruption qui a fait tomber, une à une, les lois qui empêchaient les plus riches de s'enrichir. Le problème, c'est que même les milliardaires vont se faire avoir. Car il y a de moins en moins de milliardaires. En effet, ceux qui le sont toujours, ont de ^plus en plus d'argent. Un jour, il ne restera qu'un riche unique, détenteur de tout l'argent de la planète, et qui vivra dans l'angoisse de perdre sa position.
La confusion qiue nous avons dans la composition du gouvernement actuel reflète la prise de pouvoir de la sphère politique par des banquiers. Macron est en effet un banquier, pas un homme politique. Comme Trump qui en est le parfait exemple. Vide d'intelligence, il est seulement rusé.  Il a pris le pouvoir parce qu'il est milliardaire, et étonne tout le monde par son incompétence.
Si nous avons le plus jeune président de l'Histoire de France, c'est parce que ce n'est pas un président. Macron, tout droit sorti de la banque Rothschild, a le profil d'un fils à Papa qui sait juste manier des pions sur un échiquier. Il n'a même pas le défaut d'être enfermé dans une idéologie. C'est juste un comptable qui envisage le pays comme une énorme banque, qui est passé président grâce à un discours publicitaire, et qui va détruire le Code du Travail en bon employeur qu'il est de tous les Français. Son visage lisse et ses yeux bleus sont parfaits pour attendre le pigeon derrière le guichet d'une banque. Cette jeunesse, cette absence de rides, cet épiderme vide de toute histoire, ce visage sans passé et sans avenir, c'est l'universalité du fric.

A  LUNDI

Commenter cet article

trublion 07/07/2017 07:33

il a compris qu' on était dans le monde de la com, et il s' est servi des médias pour faire passer l' image d' un soit disant renouveau.
Le medef n' arrête pas de se plaindre et pourtant les riches le sont de plus en plus.
Faciliter les licenciements des Cdi ne fera surement pas baisser le chômage, et les patrons n' hésiteront plus à virer du personnel.
Sarkosy et hollande nous ont rajouté des milliards d' impôts, celui ci a prévu d' en rajouter, ce qui appauvrira les français qui achèteront de moins en moins.
Tout ça finira en révolution !
à lundi !