Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le fi-fil alzheimé-mère

Publié le par HITOYUME

Image and video hosting by TinyPic

 

L'autre jour, dans le métro, je lis une publicité pour une revue de vulgarisation médicale.

L'accroche : "Notre grand dossier. Les trous de mémoire : simples oublis ou maladie d'Alzheimer ?"

Ca m'a filé un coup. J'ai tout de suite sorti ma carte d'ancien combattant que j'ai mise sous le nez d'un délinquant juvénile, occupant une place assise numérotée qui m'était réservée par priorité, et j'ai avalé trois Valium. Les trous de mémoire, ça me connaît, mais j'étais loin de me douter qu'il y avait un quelconque rapport avec la maladie de machin, là, comment il s'appelle déjà...

Enfin bref. En plein milieu d'une conversation, voilà que je suis incapable de sortir un nom ultra-connu. Au moment de le prononcer, le trou. L'interlocuteur attend avec un sourire poli et j'ai l'impression de sombrer dans la sénilité précoce. Comment remédier à ça ? trouvé un truc. Une gymnastique cérébrale complexe, assimilable à une sorte de "détour par le sommet".

Explication. Je me trouve au pied d'une montagne, à l'entrée d'un tunnel fermé. Il me faut donc, pour poursuivre ma route, escalader la montagne et redescendre de l'autre côté. Maintenant, je me trouve en plein milieu d'une discussion et je veux citer une Oeuvre Célébrissime. Je ne connais qu'elle. Mais crac, le trou, le blanc, l'oubli, l'absence, le manque, la lacune, l'amnésie, tout en même temps. Autrement dit, pour reprendre la métaphore de la montagne, le tunnel bouché. Voici comment j'effectue astucieusement mon "détour par le sommet".

Départ - (ici, commence l'ascension de la montagne) Ouais, c'est une pièce de théâtre... ah... comment c'est déjà le titre...

Etape 1 - ... même qu'on en a tiré un film... vachement bien... c'était joué par... aaah... comment il s'appelle déjà...

Etape 2 - ... tu sais, le type, là... même qu'il a joué avec Pierre Richard dans... aaah... un film vachement marrant, là... c'était quoi déjà...

Etape 3 - ... un film de... aaaah... le scénariste célèbre, là... qui a même tourné un autre film... aaah... comment c'était déjà...

Etape 4 - ... tu sais, avec ce comédien, là... c'est comment son nom déjà... aaaaah... il faisait Javert dans "Les Misérables"... la version de... merde... la version de ce metteur en scène de théâtre...

Etape 5 - ... mais si, vachement connu... il a même monté une pièce sur... euh... sur un messie, là... comment il s'appelle ce messie, déjà...

Etape 6 - ... celui qui changeait l'eau en vin et qui marchait sur les eaux, là... ah merde... on connaît que lui...

Etape 7 - (là, je craque et j'éclate en sanglots) Aaaaah, merde ! Saloperie de chierie de putain de trous de mémoire!!... Nom de Dieu de... Et hop. Je suis arrivé au sommet de la montagne, rien qu'en émettant ce juron sacrilège et blasphématoire : "Nom de Dieu". Car celui-ci, à l'évidence, me remet en mémoire le nom de "Jésus". A partir de là, je n'ai plus qu'à effectuer la descente, par le versant opposé. Les étapes, selon l'effet dit de "boule de neige", me renvoient les unes aux autres et me permettent de retrouver très facilement le nom que je voulais citer initialement. Or donc :

Etape 6 - Jésus...

Etape 5 - ... monté au théâtre par Robert Hossein...

Etape 4 - ... qui a réalisé une version cinématographique des Misérables, dans laquelle Javert était interprété par Michel Bouquet...

Etape 3 - ... lequel Michel Bouquet était dans "Le jouet", film de Francis Veber, où il y avait également dans le rôle-titre, Pierre Richard...

Etape 2 - ... Pierre Richard, qui a également joué dans un autre film du même Francis Veber, "La chèvre"...

Etape 1 - ... en duo avec Gérard Depardieu... qui a interprété... "Cyrano de Bergerac". Et voilà, j'ai déterré l'Oeuvre Célébrissime enfouie dans mon trou de mémoire. Cyrano !

Celui qui avait une très longue bite... non... un très long bras... non... qu'est-ce qu'il avait de très long déjà... Et pis merde.

Hi... Hito... Hitoyu... et pis merde.

 

le fi-fils alzheimé-mère

Voir les commentaires

texte de vieux bouc

Publié le par HITOYUME

Image and video hosting by TinyPic

 Les adultes s'occupent des enfants parce que les enfants sont petits et faibles. Mais si les enfants mesuraient 4 mètres de haut et pesaient 200 kilos de muscles, les adultes n'auraient pas le choix non plus.

Voir les commentaires