Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

projet de performance (13)

Publié le par HITOYUME

Voici une chronique de Patrick Roux. 7ème dan. Actuel entraîneur de l'équipe nationale russe.

PROJET DE PERFORMANCE (13)

ENCEPHALOGRAMME PLAT

Depuis, dix années se sont écoulées sous la direction technique de Brigitte Deydier puis de Jean-Claude Senaud à partir de 2009 et, malgré la qualité globale des entraîneurs qui se sont succédè pour des périodes trop courtes, du strict point de vue de la conception et de la méthode d'entraînement, c'est unèencéphalogramme plat. Trente ans après Rambier, vingt ans après Del Colombo, dix ans après Rosso-Gaillat, et alors même que toutes ses approches embryonnaires sont depuis longtemps dépassées ailleurs, la France a perdu le fil de son projet, ne sait plus vraiment comment faire.
Sévère ? Notre haut biveau existe, grâce à quelques individualités de grand talent. Mais les signes sont là : dans la performance générale des masculins français, indicateur particulièrement inquiétant, comme dans les déficits spectaculaires dans certains domaines, à l'image du ne waza. Personne ne doit être dupe de ce que la machine puissante de notre judo continue à produire malgré tout : sans méthode, sans projet de performance, sans planification à la hauteur, nos forces s'amenuisent peu à peu. Dans le même temps, les pays et les équipes qui ont su reconstruire et innover, comme le Japon et la Russie par exemple, sont capables d'amener des cohortes entières de judoka au niveau d'une performance mondiale, même quand ces individus ne sont pas des talents d'exception, et c'est cela seulement qui valide les méthodes, les plans, les stratégies, les protocoles d'entraînement.
Il est plus que temps que la France tente à ce niveau de rassembler son patrimoine essoufflé, se dote des compétences nouvelles désormais nécessaires, et reconstruise une dynamique, à six ans des Jeux de Paris.

A  SUIVRE

Commenter cet article

trublion 21/07/2021 07:22

et au final, c' est un domaine de plus où la France recule