Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

texte de vieux bouc

Publié le par HITOYUME

Quand je mange

du far breton,

je me met en veilleuse.

Voir les commentaires

tel un éclair 14

Publié le par HITOYUME

"Tel un éclair" est l'histoire du Yagyu ryu, une des plus fameuses écoles de sabre du Japon. Je vous souhaite bonne lecture.


Une fraction de seconde, Muneyoshi se demanda comment il allait pouvoir le vaincre si son approche habituelle ne marchait pas. Le shinai de Hikida s"anima, un coup de fouet léger, et revint à sa position première. Muneyoshi s'était baissé maladroitement pour esquiver le coup. Son sang chargé d'adrénaline battait dans ses oreilles, l'aveuglait, et il crut un instant que le coup l'avait manqué. Il se redressa, secoua ses épaules et rafffermit sa garde. Hikida frappa à nouveau, avec la même aisance, et cette fois, Muneyoshi ressentit la douleur, au centre de son front, à l'endroit précis où l'avait touché le premier coup.Pour la première fois de sa vie, le sang-froid, le contrôle stoïque du bugeisha échappa à Muneyoshi. Son bokken lui tomba littéralement des mains. Il resta là, les bras ballants, voùté et sans défense, et un gémissement pitoyable lui échappa sans qu'il l'entende. Il avait compris que la pratique de toute sa vie, toutes les théories si péniblement acquises sur la nature de son art étaient fausses, qu'elles auraient pu, à n'importe quel moment, le faire tuer. Dans un éclair qui ressemblait à l'illumination, il sut qu'il ne devait toutes ses victoires qu'à une habilité très ordinaire et une bonne part de chance. Son image de lui-même, son monde entier s'écroulaient quand il entendit, tout près, la voix de Nobutsuna :
- Tenez, Muneyoshi, disait le maître en ramassant le bokken tombé. Je vais être votre adversaire.
Muneyoshi le regarda un instant sans comprendre, puis son éducation reprit le dessus et il se reprit suffisamment pour s'incliner. Machinalement, il choisit encore la garde moyenne qui lui avait valu tant de victoires. Nobutsuna avait pris le shinai de Hikida, rt il le leva à son tour vers les yeux de son adversaire.Leurs regards se rencontrèrent, et Muneyoshi fut aspiré dans les profondeurs insondables des yeux de son adversaire. Il sentit la force se drainer de ses bras. Une fois de plus, il tenta de se forcer à se concentrer, mais il sentait encore la brûlure des coups de Hikida, et il savait parfaitement qu'il ne pouvait pas vaincre son maître. Il ne pouvait faire qu'une chose: éviter de se ridiculiser une seconde fois. Il recula prudemment de quelques pas, puis abaissa sa garde et s'agenouilla dans le sable, front incliné dans un salut profond.
- Je ne suis pas digne de me mesurer à vous, dit-il d'une voix tremblante, mais je ne pourrai pas améliorer ma pratique sans votre aide.
Nobutsuna s'inclina à son tour. Il avait pleinement jugé le jeune pratiquant. S'il était guidé correctement, sa technique s'améliorerait vite, mais ce n'était pas là le plus important. Il avait vu dans les yeux de Muneyoshi quelque chose que seul un maître de son niveau pouvait apprécier, une qualité fondamentale pour l'étude du Kage ryu. Muneyoshi venait d'être battu pour la première fois, mais il venait aussi de faire le premier pas vers sa véritable capacité.
- Acceptez-vous de me prendre comme élève ? demanda-t-il.
- Yoshii, répondit Nobutsuna. J'accepte.


A SUIVRE

VIRTUEL

" Après un ultime échange, elle positionne son avatar virtuel dans une auberge et coupe la connexion au jeu. Elle soupire, empoigne sa veste, et court pour attraper son bus. Soudain tout se fige. Les voitures sont immobiles, la pluie suspendue dans sa chute.
Oh non ! le serveur a encore planté..."

Voir les commentaires